Projet Contrat Œufs et Volailles – Tiffany Laurent

Encore une passion !

Depuis quelques mois, Tiffany a rejoint son conjoint, notre maraîcher Clément Benil, pour travailler avec lui sur leur exploitation à Villepreux. 

Mais ils ont prévu d’aller bien au-delà du maraîchage puisque Tiffany s’est formée au métier d’éleveur de poules pondeuses et poulets et souhaite implanter un élevage bio sur les terrains jouxtant ceux du maraîchage.

Assistante vétérinaire de formation, passionnée par les animaux et la nature, Tiffany concocte ce nouveau projet avec beaucoup d’enthousiasme, d’envie, de sérieux et conviction.   

En plein air et sous poulaillers mobiles, son élevage doit être bien au-delà des normes que la certification bio impose en respectant des critères de « bien-être » des poules/poulets pendant leur vie dans l’exploitation (càd surface disponible, alimentation, gestion de fin de vie…) ainsi qu’une période d’élevage des poulets de 105 jours par rapport aux 81 jours prévus par la norme.

Pour être prête à livrer l’Etang aux Petits Oignons au plus tard début 2022 (peut-être même au 4T 2021 !), Tiffany travaille actuellement sur différents points :

  • Préparation du « dossier administratif » à être soumis et approuvé par la commission du site de la plaine de Versailles, mais aussi ;
  • Choix des poulaillers (matériaux utilisés, taille, alimentation électrique…)
  • Race des poules (par ex. : option pondeuse/œufs blancs = durée de période de ponte ± 30%, …) et poulets
  • Alimentation (producteur bio régional à trouver…)
  • Gestion des poules réformées (débouchés potentiels : adoption, transformation (poule au pot, rillettes, pâtés…)
  • Abattoir bio qui correspond à ses critères et qui se trouve à proximité de l’élevage …

L’Amap L’Etang aux petits oignons s’engage à l’accompagner dans son projet d’installation et à promouvoir le contrat « œufs et volailles » auprès de nos membres.

Échéancier prévisionnel – 2021

Hypothèse première distribution semaine 22 (juin 21) ; à réévaluer en fonction de la date de la première distribution

Les chèques sont remis en banque première semaine du mois

 Paiement en 2 foisPaiement en 4 foisPaiement en 6 fois
Grand panier1 chèque 100 euros remis 15 décembre 20 et encaissé au 15 avril 2021 + 1 chèque de 644 euros encaissé en juin 2021  1 chèque 100 euros remis 15 décembre 20 et encaissé au 15 avril 2021 + 2 Chèques de 215 euros encaissés en juin 2021 / septembre 2021 1 chèque de 214 euros encaissé en décembre 20211 chèque 100 euros remis 15 décembre 20 et encaissé au 15 avril 2021 + 4 Chèques de 129 euros encaissés en juin 2021 / aout 2021/ octobre 2021/ novembre 2021 1 chèque de 128 euros encaissé en décembre 2021
Moyen panier1 chèque 100 euros remis 15 décembre 20 et encaissé au 15 avril 2021 + 1 chèque de 427 euros encaissé en juin 2021  1 chèque 100 euros remis 15 décembre 20 et encaissé au 15 avril 2021 + 2 Chèques de 142 euros encaissés en juin 2021 / septembre 2021 1 chèque de 143 euros encaissé en décembre 2021 
Un grand panier 1 semaine sur 2 Pour 15 grands paniers   1 chèque 100 euros remis 15 décembre 20 et encaissé au 15 avril 2021 + 1 chèque de 260 euros encaissé en juin 2021      1 chèque 100 euros remis 15 décembre 20 et encaissé au 15 avril 2021 + 2 Chèques de 86 euros encaissés en juin 2021 / septembre 2021 1 chèque de 88 euros encaissé en décembre 2021   
Un grand panier 1 semaine sur 2 Pour 16 Grands paniers1 chèque 100 euros remis 15 décembre 20 et encaissé au 15 avril 2021 + 1 chèque de 284 euros encaissé en juin 2021  1 chèque 100 euros remis 15 décembre 20 et encaissé au 15 avril 2021 + 2 Chèques de 95 euros encaissés en juin 2021 / septembre 2021 1 chèque de 94 euros encaissé en décembre 2021 

Soirée AMAP le 3 décembre 20h30

Présentation de l’Amap aux petits oignons le jeudi 3 décembre à 20h30 Par Zoom

Lors de notre précédent mail, nous vous annoncions une réunion d’information qui se tiendrait en décembre et à la suite de laquelle vous pourriez adhérer formellement à l’Amap L’Etang aux Petits Oignons. 

Nous aurions souhaité l’organiser à l’Auberderie afin de faire plus ample connaissance et terminer par un temps convivial, mais au vu de la situation sanitaire actuelle, ce temps de présentation et d’échange devra se tenir à distance en réunion Zoom. 

Cette présentation aura lieu le jeudi 3 décembre à 20h30. Pour celles et ceux qui ne sont pas familiers avec cette technologie, il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous et d’indiquer l’ID de réunion ainsi que le code.

Participer à la réunion Zoom : https://us02web.zoom.us/j/89197576239?pwd=REIweXNwRWNXbTBUMnM0S2p6ckZVZz09

ID de réunion : 891 9757 6239

Code secret : 488150

Une seule touche sur l’appareil mobile

+33170379729,,89197576239#,,,,,,0#,,488150# France

+33170950103,,89197576239#,,,,,,0#,,488150# France

Nous vous présenterons les Stagnovillois à l’origine du projet ainsi que l’ organisation de celui-ci en collectif, la charte des Amap et les valeurs qui nous animent. Notre futur producteur sera également présent pour vous détailler son projet et nous partager sa passion des bons produits et de son métier ! Nous terminerons par le processus d’adhésion et répondrons aux questions que vous vous posez peut-être quant à la vie d’une Amap.

Pour celles et ceux qui ne pourraient pas se joindre à nous le 3 décembre, nous mettrons à jour le site internet dès le lendemain avec la fiche d’adhésion et toute les informations nécessaires : https://letangauxpetitsoignons.org/

N’hésitez pas à en parler à d’autres personnes qui pourraient être intéressées par le projet d’Amap à l’Etang la Ville. 

Dans l’attente de vous voir nombreux lors de ce format dans l’air du temps, prenez soin de vous et de votre famille, 

Bien cordialement, 

L’équipe de l’Amap

Pour une autre PAC

Nous souhaitions communiquer sur un événement qui arrivera très prochainement. L’Etang aux petits oignons et le Réseau AMAP Ile de France soutiennent les actions de la plateforme Pour une autre PAC (dont le Mouvement Inter-Régional des AMAP fait partie). Dans ce cadre, nous vous invitons, amapien·ne·s comme paysan·ne·s, à participer au débat public sur l’agriculture et la gouvernance de la Politique agricole commune (PAC) qui aura lieu le vendredi 6 novembre à 19h en visioconférence.

Il s’agit du dernier débat d’une série de débats organisés dans chaque région par la Commission nationale du débat public. L’objectif de ces débats est de faire remonter la parole des citoyen·ne·s sur notre système agricole et alimentaire. C’est une opportunité pour exiger un changement de modèle agricole et l’accélération de la transition vers des systèmes alimentaires agroécologiques et solidaires.

Le débat de ce vendredi 30 octobre abordera plus précisément la Politique agricole commune de l’Union européenne : qui décide la PAC ? Comment fonctionne les systèmes des aides ? Quelle est la gouvernance de la PAC ?
Pour y participer, pas besoin d’avoir des connaissances particulières sur la politique agricole commune, il s’agit pour vous, citoyen·ne·s, amapien·ne·s et paysan·ne·s, d’éclairer les pouvoirs publics sur ces enjeux essentiels en faisant entendre votre voix ! Nous pensons qu’en tant qu’amapien·ne·s et paysan·ne·s vous avez un rôle à jouer sur ces discussions, nous souhaitions donc vous transmettre cette information.

Pour faciliter votre participation, Chloé François de la plateforme Pour une autre PAC se chargera de coordonner les différent·e·s participant·e·s afin de vous préparer aux échanges. Elle vous mettra aussi à disposition une fiche thématique pour vous aider durant le débat. De plus, un point de clarification des enjeux du débat aura lieu au début du débat.

Pour avoir plus d’informations et si vous souhaitez participer à ce débat public sur l’agriculture et la gouvernance de la PAC, vous pouvez contacter Chloé François de la plateforme Pour une autre PAC par mail chloe.francois@pouruneautrepac.eu ou par téléphone 06 60 92 81 47.

En direct de chez Clément

En direct de chez Clément, le maraîcher de l’Amap l’Etang aux petits oignons !

Ce weekend, Clément fait visiter son exploitation maraîchère à une vingtaine de Stagnovillois.

C’est sous le soleil du samedi et sous la pluie du dimanche que débute la visite.

Depuis 2018, Clément travaille une parcelle déjà cultivée en bio avant son acquisition, à Villepreux.

Aujourd’hui, il a 10 hectares répartis des 2 côtes de la route.

Une partie est laissée en prairie pour les chevaux, une autre pour les cultures et une troisième permettra à Tiffany, sa femme, de commencer un élevage de 249 poules pondeuses bio et en liberté au printemps 2021.

C’est parti pour 2 heures d’échange avec Clément qui parle avec passion de son métier, de ses cultures, de ses chevaux…

Dimanche, Clément nous accueille dans sa première serre ; celle-ci contient des semis dont une partie est faite par Clément !

Sa parcelle est divisée en îlots de 2500m2, dont les cultures varient tous les 6 ans, en rotation. Cela permet de maintenir la qualité du sol.

Entre chaque îlot, Clément plante des massifs de fleurs : plus de 10000 fleurs de 60 variétés pour assurer la biodiversité…

Pour proposer laitue, batavia et feuille de chêne toute l’année, Clément travaille 15 variétés différentes ! Les plastiques utilisés -afin de limiter le désherbage- sont rendus au fournisseur et 100% recyclables.

Nouvelles plantations de salades 

Pour certaines plantations, plus fragiles, il pose un voile anti-insectes. Cette technique permet d’éviter les procédés chimiques, même si ceux-ci sont autorisés en Agriculture Biologique.

Voile anti-insectes

D’autres voiles permettent de garder la chaleur (voile de forçage)

Clément travaille à l’ancienne, avec peu de mécanisation ; il préfère l’aide de Gaillard (4 ans) et de Hasard (3 ans), ses 2 chevaux franc-comtois, plus robustes que les percherons.

Même sous les serres, Clément travaille avec les chevaux pour labourer, griffer et buter.  

45 minutes : c’est le temps moyen pour planter les 4 rangs d’une planche de salades.

Mais 1 heure est nécessaire pour 10 mètres de mâche…  

Clément est toujours à la recherche de matériels d’autrefois réalisés avec les matériaux d’aujourd’hui.

Sa démarche est complexe. En collaboration avec un artisan, Clément teste des outils compatibles avec l’agriculture à traction équestre. 

Machine porte-outils en test

Une des réalisations de Clément : une table pour transporter la récolte. Ingénieux, non ?
Un distancier pour mesurer l’écartement entre les plants et des genouillères pour se protéger

Clément va bientôt monter une 6 ème serre pour assurer une partie de la production pour notre AMAP. Comme les autres, elle sera recouverte d’une bâche recyclable, diffusante, permettant à la lumière d’entrer et favorisant la pousse des cultures.

Fin de la Visite.

Petits et grands repartent contents de ce moment partagé et impatients de goûter courgettes et épinards, melons et concombres, tomates et artichauts, choux Romanesco et poireaux, choux de Bruxelles et salades variées, patates douces et herbes aromatiques. Et bien plus encore…

Un maraîcher urbain à Thorigny

Dans le cadre de la mobilisation des AMAP sur les municipales, le réseau IDF a réalisé avec Terre de liens une vidéo d’une dizaine de minutes sur les initiatives prises par l’équipe municipale de Thorigny sur Marne en Seine-et-Marne. Destinée prioritairement aux élu.es municipaux, elle a pour vocation d’illustrer les possibilités d’actions locales sur les questions agricoles et alimentaires.

https://vimeo.com/453279625