En direct de chez Clément

En direct de chez Clément, le maraîcher de l’Amap l’Etang aux petits oignons !

Ce weekend, Clément fait visiter son exploitation maraîchère à une vingtaine de Stagnovillois.

C’est sous le soleil du samedi et sous la pluie du dimanche que débute la visite.

Depuis 2018, Clément travaille une parcelle déjà cultivée en bio avant son acquisition, à Villepreux.

Aujourd’hui, il a 10 hectares répartis des 2 côtes de la route.

Une partie est laissée en prairie pour les chevaux, une autre pour les cultures et une troisième permettra à Tiffany, sa femme, de commencer un élevage de 249 poules pondeuses bio et en liberté au printemps 2021.

C’est parti pour 2 heures d’échange avec Clément qui parle avec passion de son métier, de ses cultures, de ses chevaux…

Dimanche, Clément nous accueille dans sa première serre ; celle-ci contient des semis dont une partie est faite par Clément !

Sa parcelle est divisée en îlots de 2500m2, dont les cultures varient tous les 6 ans, en rotation. Cela permet de maintenir la qualité du sol.

Entre chaque îlot, Clément plante des massifs de fleurs : plus de 10000 fleurs de 60 variétés pour assurer la biodiversité…

Pour proposer laitue, batavia et feuille de chêne toute l’année, Clément travaille 15 variétés différentes ! Les plastiques utilisés -afin de limiter le désherbage- sont rendus au fournisseur et 100% recyclables.

Nouvelles plantations de salades 

Pour certaines plantations, plus fragiles, il pose un voile anti-insectes. Cette technique permet d’éviter les procédés chimiques, même si ceux-ci sont autorisés en Agriculture Biologique.

Voile anti-insectes

D’autres voiles permettent de garder la chaleur (voile de forçage)

Clément travaille à l’ancienne, avec peu de mécanisation ; il préfère l’aide de Gaillard (4 ans) et de Hasard (3 ans), ses 2 chevaux franc-comtois, plus robustes que les percherons.

Même sous les serres, Clément travaille avec les chevaux pour labourer, griffer et buter.  

45 minutes : c’est le temps moyen pour planter les 4 rangs d’une planche de salades.

Mais 1 heure est nécessaire pour 10 mètres de mâche…  

Clément est toujours à la recherche de matériels d’autrefois réalisés avec les matériaux d’aujourd’hui.

Sa démarche est complexe. En collaboration avec un artisan, Clément teste des outils compatibles avec l’agriculture à traction équestre. 

Machine porte-outils en test

Une des réalisations de Clément : une table pour transporter la récolte. Ingénieux, non ?
Un distancier pour mesurer l’écartement entre les plants et des genouillères pour se protéger

Clément va bientôt monter une 6 ème serre pour assurer une partie de la production pour notre AMAP. Comme les autres, elle sera recouverte d’une bâche recyclable, diffusante, permettant à la lumière d’entrer et favorisant la pousse des cultures.

Fin de la Visite.

Petits et grands repartent contents de ce moment partagé et impatients de goûter courgettes et épinards, melons et concombres, tomates et artichauts, choux Romanesco et poireaux, choux de Bruxelles et salades variées, patates douces et herbes aromatiques. Et bien plus encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *